Etre ou ne pas être une femme parfaite ?

 

"La perfection, ce n'est pas de faire quelque chose de grand et de beau, mais de faire ce que l'on fait avec grandeur et beauté." Swami Prajñanpada

 

1er juillet

 

Je suis en retard !

 

Je m’étais jurée que j’aurais terminé mon premier e-book pour le joindre à ma newsletter d’été et voilà, une fois encore, je dois admettre l’inadmissible : je ne suis pas parfaite.

 

Pourtant, jusqu’au bout j’ai cru que je pourrais tout assumer : 

- la fin d’année scolaire, d’abord les révisions et examens puis son lot de cadeaux à trouver et de gâteaux à préparer

- l’anniversaire d’ 1 an de mon fils avec la déco qui va avec, les tonnes de bouteilles de Kidibull pour les petits et de cidres sans alcool pour les grands à transporter, les gâteaux (encore des cakes) à préparer et surtout le rangement le lendemain après le passage de 18 adultes et 10 enfants dans notre maison envahie puisque le jardin était sous la pluie

- ma compta du 2ème trimestre avec le scan de tous mes documents, l’envoi et le paiement de toutes les factures dans la joie, la simplicité et la bonne humeur même quand le scanner plante une 22ème fois

- arracher encore les mauvaises herbes avant qu’elles n’envahissent à nouveau mon parterre que j’ai mis tant de soin à nettoyer

- finaliser le programme de l’Académie des Arts de l’Amour, tout mettre en ligne et imprimer notre super agendAAAh

- préparer les bagages pour deux semaines de vacances pour toute la famille (y compris les 4 lessives qui vont avec)

- faire tremper toutes mes orchidées avant notre départ

- et je vous en passe des vertes et des plus intimes (comme me refaire le vernis sur les ongles des pieds pour être décente sur la plage cet été)

 

Bref, je croyais que j’arriverais à tout mener de front et … non ! 

 

Cette question existentielle « Etre ou ne pas être une femme parfaite » est comme un leitmotiv dans ma vie.  

 

Bien souvent, je retombe dans le piège de la « perfectitude » et heureusement, bien souvent, j’en ressors aussitôt. Comment ? 

Ben oui, je me doute que vous voulez connaître mon secret, si vous faites partie de ces nombreuses femmes en quête de la potion de superwoman non encore commercialisée à ce jour à cause de ses effets secondaires probablement. Cette potion magique qui nous permettra ENFIN de tout assumer.

Notre vie de mère exemplaire, d’employée modèle, de fille parfaite (qui téléphone à sa maman au moins tous les deux jours et plie bien les draps comme sa mère le lui a appris) et évidemment … d’amante fabuleuse.

Parce que dans toute cette recherche de « perfectition », très souvent nous mettons en dernier sur notre to-do list le rôle de femme fatale qui continue à séduire et re-séduire son mari.

 

Mon secret donc ? 

 

Celui d’assumer que je peux faire plusieurs choses en même temps et avoir 3 casquettes simultanément sur ma tête. Comme en ce moment précis, où je vous écris à 7h30 du matin en donnant des flocons d’avoine à mon fils avec amour et en m’arrêtant de temps en temps pour jouer avec lui, en prenant un super petit dej sain et délicieux et en laissant dormir mon homme pour qu’il soit super en forme et de bonne humeur quand il se lèvera. 

Je suis donc tour à tour entrepreneur, mère, femme et compagne « parfaites » … à mes yeux du moins.

 

Mais j’ai un autre secret bonus 

 

Quand les choses ne se passent pas avec « perfectionnité », que mon fils refuse que je ne lui consacre pas 100% d’attention, que mon wi-fi plante pendant l’envoi d’un mail super long et très important, quand mon homme et moi ne sommes pas sur la même longueur d’onde et que je me demande si vraiment, je suis faite pour la vie de couple, quand je n’ai pas fini mon e-book que je m’étais promis de terminer le 1er juillet …

 

Alors, vous savez quoi ?

 

Je passe à autre chose

 

Je referme mon pc, je vais faire un tour dans mon jardin, je fais un câlin à mon fiston, je cueille une fleur, je replie mon linge, je bois un thé … et je me dis que c’est le moment d’être une parfaite petite jouisseuse.

Une femme qui sait parfaitement comment jouir de chaque instant, même les plus improbables ou les moins agréables.

 

Ah tiens, d’ailleurs, ça me fait penser ! C’est le titre de mon e-book « Manuel d’une parfaite petite jouisseuse ». Promis, je le finirai avant l’été afin que vous puissiez, vous aussi, en profiter.

Ce sera mon cadeau puisqu’il vous sera offert sur mon site www.julieduchemin.com.

 

Sur ce, je vous laisse, je vais conduire mon bébé à la crèche et profiter d’une nouvelle journée où je serai parfaitement imparfaite.   

 

"Ne craignez pas la perfection, vous ne l’atteindrez jamais". Salvador Dali

Écrire commentaire

Commentaires : 0